Aller au menu Aller à la page

Cinéma & dramas

Go Ah-sung : née au cinéma

#Tout un cinéma l 2020-11-25

Séoul au jour le jour

ⓒKEYEAST Co., Ltd.

L'actrice Go Ah-sung est littéralement née dans le bain du cinéma. Actrice dès l'âge de 4 ans, elle a ensuite jouée dans des films importants du cinéma sud-coréen, notamment ceux du réalisateur Bong Joon-ho et de Hong Sang-soo. Elle revient sur le grand écran, en pleine épidémie de COVID-19, pour la comédie « Samjin Company English Class » aux côtés d'une ribambelle d'actrices comme Esom ou Park Hye-soo.


* Enfant de la scène

Go Ah-sung a commencé à monter sur scène dans des publicités. Et en 2002, à l'âge de dix ans, elle joue dans la comédie musicale à succès « Peter Pan ». Mais elle ne se spécialise pas encore. En 2004, elle joue une adolescente dans « Oolla Boolla Blue-jjang » un programme pour enfants de la KBS. Go a alors treize ans. Elle enchaîne avec la série de télé-réalité « Beating Heart » pour MBC en 2005 aux côtés de l'actrice Bae Doona. Cette dernière qui a déjà été remarquée pour son rôle de terroriste dans le film de Park Chan-wook « Sympathy for Mr Vengeance », va donner le coup de pouce nécessaire à Go pour se lancer au cinéma.


* Premiers rôles de cinéma

Bae Doona est déjà prise dans le casting du film « The Host » de Bong Joon-ho, et ce dernier cherche une adolescente pour le film : ce sera Go Ah-sung. Bong est immédiatement séduit par la capacité de Go de s'emparer de son rôle comme une vraie professionnelle expérimentée. Un critique américain la compare même à Catherine Demongeot dans le film « Zazie dans le métro ». Go reçoit le premier prix du Blue Dragon Award en 2006. Sa carrière cinématographique est lancée. Elle enchaîne rapidement avec « The Happy Life » de Lee Joon-ik. Elle n'a qu'un rôle secondaire dans cette comédie autour de musiciens en galère. Ce sera aussi le cas pour « Radio Dayz » en 2008. A la télévision, elle apparaît dans le sitcom « Sad Love Story » pour MBC. Les choses deviennent un peu plus sérieuses pour elle dans le film « A Brand New Day » de Ounie Lecomte, produit par le cinéaste Lee Chang-dong en 2009. Elle y interprète une amie de la petite fille abandonnée par sa famille à un orphelinat catholique avant d'être adoptée par des parents français.


* Retour à Bong Joon-ho

En transition vers le cinéma, Go interprète une étudiante parfaite mais avec une famille difficile dans la série « Master of Study » pour KBS 2. En fait, dans la réalité, la jeune fille est étudiante en psychologie à l'université Sungkyunkwan. A ses côtés, dans cette série adaptée d'un célèbre manga japonais « Dragon Zakura », on retrouve son pygmalion l'actrice Bae Doona. La série est un succès. On remarque que Go est attirée par la langue anglaise et à ce qui y touche. Ainsi en 2012, elle joue dans la romance « Duet » qui se déroule, en partie, en Angleterre, et pour laquelle elle chante vraiment sur scène pour son rôle. Il n'y avait qu'un pas pour rejoindre le casting international du réalisateur Bong Joon-ho et son film de SF adapté d'une BD française « Snowpiercer ». Elle interprète la fille droguée de la star Song Kang-ho. Go peu ainsi s'amuser en mélangeant les accents de différentes langues. Le film est un succès international. Cette fois, l’actrice peut prétendre à des premiers rôles. Ce sera presque le cas dans le drame « Thread of Life » en 2014 où elle interprète la grande sœur d'une petite fille suicidée. Elle mène l'enquête sur le mystérieux suicide. Le tendance à l'international de Go continue avec sa décision de rejoindre une société de casting américaine «Untitled Entertainment ».


* La star

La télévision n'oublie pas Go, et elle est l'un des rôles principaux de la série satirique « Heard it Through the Grapevine » en 2015 pour SBS. La télévision japonaise s’intéresse à elle aussi, et elle joue dans la série « Midnight Diner » la même année. Mais c'est le thriller « Office » qui la verra à nouveau au festival de Cannes pour son rôle d'enquêtrice. Cette fois, elle est nettement le premier rôle féminin. La même année, elle fait une apparition dans le film de Hong Sang-soo « Right Now, Wrong Then » aux côtés de la muse du cinéaste Kim Min-hee. Alors que les séries continuent avec « Life on Mars » pour OCN, c'est la tragédie « A Resistance » en 2019 qui lui redonne au cinéma un premier rôle. Go y interprète Yu Gwan-sun, une martyre de la colonisation japonaise en Corée. Agée seulement de 28 ans, Go Ah-sung a encore de quoi voir venir de nouveaux rôles, sûrement plus mûrs, dans l'avenir.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >