Aller au menu Aller à la page
Go Top

COVID-19 : le retour à la vie normale se profile après deux ans de restrictions

#Gros plan sur l'actualité l 2022-04-23

Journal

ⓒYONHAP News

La liberté enfin retrouvée. La Corée du Sud a levée, lundi, toutes les mesures de distanciation sociale qui dictaient la vie de ses habitants depuis deux ans. Ainsi, elle a fait un grand pas vers un retour à la vie normale, celle d’avant le COVID-19.


Le gouvernement avait annoncé cette nouvelle, tant attendue, la semaine dernière, à l’issue d’une réunion du siège central de lutte en cas de catastrophe et de sécurité (CDSCHQ). Il a supprimé la jauge pour les rassemblements de toutes les catégories, et il a retiré le couvre-feu dans les établissements à haute fréquentation comme les cafés, les restaurants, les lieux de vie nocturne, les saunas, ou encore les salles de sport, entre autres. Par ailleurs, l’exécutif a décidé d’autoriser la consommation de nourritures dans les salles de cinéma, les lieux de culte religieux, entre autres, à partir du lundi 25 avril. Toutefois, il a préféré maintenir le port du masque obligatoire.


Pour rappel, le 22 mars 2020 est la date à laquelle la Corée du Sud a commencé à appliquer des mesures restrictives pour lutter contre la pandémie en imposant un acte administratif contre les lieux de cultes et les commerces de certains types. Ensuite, le pays a intensifié progressivement ses mesures de distanciation sociale suite à la propagation fulgurante du COVID-19. Après une accalmie de l’épidémie, le retour à la vie normale a été lancé en novembre dernier. Mais il a rapidement été interrompu par la vague de contamination au variant Omicron. Celle-ci a fait exploser le nombre d’infections cette année au point que le bilan quotidien a dépassé les 400 000 nouveaux cas en mars. Après ce pic, la situation s’est stabilisée aux alentours de 100 000 infections par jour en moyenne du 14 au 20 avril. Le nombre cumulé de personnes contaminées a dépassé le seuil des 16 millions. Cela laisse penser que la pandémie de coronavirus se transforme désormais en une maladie endémique comme une grippe saisonnière.


Sur fond de décrue soutenue de l’épidémie, le gouvernement a décidé d’appliquer sa feuille de route « post-Omicron ». Pour cela, il a aussi pris en compte les souffrances des petits commerçants et microentreprises durement frappés par les mesures de distanciation sociale de longue durée. Cependant, l’inquiétude persiste toujours. L’apparition de nouveaux variants du COVID-19 fait redouter une éventuelle nouvelle vague de contamination. L’exécutif a précisé qu’en cas de recrudescence épidémique, il remettrait en place tout le dispositif sanitaire anti-COVID-19. Par ailleurs, la vaccination de la quatrième dose débutera, lundi prochain, pour les seniors et les personnes à haut risque.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >