Aller au menu Aller à la page

International

Les opérations de recherche des restes des GI's ne doivent pas être concernées par les sanctions prises contre la Corée du Nord

Write: 2018-08-11 13:45:05Update: 2018-08-11 14:06:05

Les opérations de recherche des restes des GI's ne doivent pas être concernées par les sanctions prises contre la Corée du Nord

Photo : KBS News

Dans une interview réalisée jeudi et diffusée aujourd’hui sur Radio Free Asia (RFA), le directeur de l'Agence de comptabilité des prisonniers de guerre et des disparus au combat (DPAA), affiliée au département de la Défense des Etats-Unis, a mis en avant la nécessité de faire de l’opération de recherche des dépouilles des soldats américains morts pendant la guerre de Corée une exception aux sanctions onusiennes visant la Corée du Nord.

Selon Kelly McKeague, cette opération doit être reconnue comme une exception afin de permettre à Pyongyang de lancer les recherches des dépouilles GI's et à Washington de rembourser les frais engagés par le régime de Kim Jong-un.

Il a cité l’article 4 de la déclaration commune adoptée à l’issue du sommet entre Trump et Kim, selon lequel les Etats-Unis et la Corée du Nord s’engagent à assurer l’opération de recherche des corps des prisonniers de guerre et des disparus tout en transférant sans délai les restes des soldats américains détenus par le régime de Pyongyang.

La radio américaine a rappelé que Washington avait versé à Pyongyang 22 millions de dollars, pour le transfert des restes de 629 militaires américains depuis 1982.

Selon le directeur de l'agence militaire de la DPAA, l’équipe américaine chargée de chercher les dépouilles des soldats américains au royaume ermite pourra lancer son opération au plus tôt le printemps prochain à condition qu’elle obtienne l’accord du régime communiste.

Contenus recommandés