Aller au menu Aller à la page

Economie

Surproduction de riz : le gouvernement et le parti au pouvoir conviennent de rémunérer davantage les producteurs

Write: 2018-11-09 13:45:39Update: 2018-11-09 14:18:51

Surproduction de riz : le gouvernement et le parti au pouvoir conviennent de rémunérer davantage les producteurs

Photo : KBS News

En Corée du Sud, la production de riz dépasse la demande intérieure. Afin de garantir les prix de la céréale la plus consommée dans le pays, le gouvernement achète chaque année la quantité surproduite aux agriculteurs. Or, le prix d’un sac de riz (80 kg) offert par l’exécutif reste le même depuis cinq ans, à 188 000 wons, ou 147 euros.

Dans ce contexte, le gouvernement et le Minjoo, le parti au pouvoir, ont décidé hier de porter ce tarif à 196 000 wons, en reflétant le niveau d’inflation des cinq dernières années.

Sur ce dossier, les partis de l’opposition reconnaissent la nécessité de revoir le mode de calcul du tarif proposé par le gouvernement aux riziculteurs. C’est sur ces modalités que la divergence est palpable. Le Parti Liberté Corée (PLC), la première force de l’opposition, souhaite par exemple une augmentation plus importante qui tienne compte du niveau d’inflation de ces dix dernières années, afin de fixer le prix au-dessus de 220 000 wons.

En face, le gouvernement et le Minjoo, le parti au pouvoir, estiment qu’une telle hausse pèserait lourdement sur les finances de l’Etat, de l’ordre de plus de 1 100 milliards de wons. Ils s’inquiètent également d’une surproduction de riz qui pourrait, à terme, affecter les revenus des agriculteurs.

Contenus recommandés