Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Age des seniors : le ministre de la Santé souligne la nécessité d’un débat public

Write: 2019-01-25 13:14:21Update: 2019-01-25 13:58:07

Age des seniors : le ministre de la Santé souligne la nécessité d’un débat public

En Corée du Sud, la loi sur le bien-être des seniors définit une personne âgée à partir de 65 ans. Mais en raison du prolongement de l’espérance de vie et l’accélération du vieillissement de la population, le gouvernement envisage d’examiner la possibilité de repousser cet âge à 70 ans.

Dans ce contexte, le ministre de la Santé a affirmé hier qu’il est urgent de lancer un débat public sur cette question dès maintenant, étant donné qu’en 2025, plus de 20 % de la population sera âgée 65 ans et plus. Du coup, les dépenses liées à la protection sociale des seniors grimpent d’année en année.

Selon Park Neung-hoo, si on redéfinit le seuil du 3e âge à 70 ans, en 2040, la population active augmentera de 4 240 000 personnes et la part de la population âgée reculera de 8,4 %. Et d’ajouter qu’il faudra, en parallèle, envisager des mesures destinées à aider les retraités à retrouver un emploi et à garantir des revenus aux personnes âgées.

Le comité chargé de lutter contre la faible natalité et le vieillissement de la société, placé directement sous l’égide du président de la République, va lancer, le mois prochain, des discussions publiques afin de changer le paradigme de la société vieillissante, y compris par la redéfinition du seuil de l’âge des seniors.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >