Aller au menu Aller à la page

Intérieur

En Corée du Sud, un moustique contaminé par la malaria fait sa première apparition cette année

Write: 2019-06-14 14:21:41Update: 2019-06-14 15:06:42

En Corée du Sud, un moustique contaminé par la malaria fait sa première apparition cette année

Photo : YONHAP News

L’anophèle, une espèce de moustique infectée par le parasite unicellulaire qui est à l’origine du paludisme, a été détecté pour la première fois dans le pays cette année. Il a été découvert à Paju, une ville située dans la province de Gyeonggi qui entoure Séoul.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le Centre de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Par conséquent, les autorités sanitaires ont demandé une plus grande vigilance contre le risque lié à la malaria à l’égard des habitants et des voyageurs dans les régions environnantes, à savoir la ville d’Incheon et les provinces de Gyeonggi et de Gangwon.

Le paludisme est l’une des maladies qui se transmettent par un moustique inoculant le parasite fautif avec sa salive dans le sang de la personne qu’il pique.

L’anophèle est un moustique noir de taille moyenne, qui évolue dans les rizières, les étables et les flaques d’eau. Il aime sucer le sang essentiellement la nuit.

Parmi ceux qui ont voyagé dans une zone à risque, tout individu ayant des symptômes de la malaria doit se déclarer auprès des autorités sanitaires. Les premiers symptômes du paludisme se manifestent en général comme suit : des frissons, de la fièvre, des sueurs, puis une baisse de température. Ce cycle se répète à 48 heures d’intervalle.

Contenus recommandés