Aller au menu Aller à la page

Intercoréen

Pyongyang fait pression sur Washington en brandissant la menace d'un ICBM

Write: 2019-10-11 09:09:40Update: 2019-10-11 15:17:21

Pyongyang fait pression sur Washington en brandissant la menace d'un ICBM

Photo : YONHAP News

Suite à l’adoption de la déclaration conjointe de six pays européens au Conseil de sécurité de l’Onu condamnant le test du missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) effectué mardi, la Corée du Nord a protesté en la qualifiant de « grave provocation ».

Dans un commentaire publié hier par le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, le pays communiste a averti que sa patience avait des limites.

Le texte a également estimé « injuste » que la déclaration incriminée ne mette en question que le MSBS nord-coréen, alors qu’elle se tait sur le lancement du missile balistique intercontinental (ICBM) des Etats-Unis mené également mardi.

Dans la foulée, Pyongyang a désigné les Etats-Unis comme instigateurs de cette démarche, en faisant allusion à une éventuelle reprise de tirs d'ICBM. Et d’ajouter que le régime de Kim Jong-un pourrait remettre en question des mesures mises en place afin de construire la confiance mutuelle avec Washington.

Ce ton musclé aurait pour but de couper court à la critique de la communauté internationale contre le dernier missile et de faire pression contre l’administration Trump pour obtenir des concessions lors des négociations nucléaires à venir.

Contenus recommandés