Aller au menu Aller à la page

Politique

Réunion consultative sur la sécurité (SCM) : Séoul et Washington poursuivent leur étroite coopération

Write: 2019-11-15 15:31:17Update: 2019-11-15 16:13:54

Réunion consultative sur la sécurité (SCM) : Séoul et Washington poursuivent leur étroite coopération

Photo : YONHAP News

A l’issue de la 51e Réunion consultative sur la sécurité (SCM) entre la Corée du Sud et les États-Unis qui s’est tenue aujourd’hui à Séoul, le ministre sud-coréen de la Défense et son homologue américain ont tenu une conférence de presse commune.

Jeong Kyeong-doo et Mark Esper ont déclaré que les deux nations alliées avaient convenu de poursuivre leur étroite coopération afin de maintenir leur niveau de défense conjointe. Selon eux, Séoul et Washington ont reconfirmé leur volonté commune de faire en sorte que leur alliance reste inébranlable face à tous les défis, alors qu’elle constitue un axe principal de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la péninsule coréenne et dans la région depuis 70 ans.

D’après les deux ministres, les deux pays ont réaffirmé à cette occasion leurs objectifs communs de dénucléarisation complète de la Corée du Nord et d’installation d’une paix durable dans la péninsule. Ils se sont également mis d’accord pour maintenir le niveau de vigilance militaire pour soutenir leurs efforts diplomatiques. Cette réunion était l’occasion de partager les dernières informations sur les missiles développés par la Corée du Nord, et de vérifier la promesse faite par les Etats-Unis de fournir « une dissuasion élargie » à la Corée du Sud.

En ce qui concerne le transfert du contrôle opérationnel (Opcon) en temps de guerre, les deux pays ont entériné ensemble les résultats du test effectué en août dernier dans le but de vérifier les capacités d’opération de base (IOC) dans le cadre de cette procédure. Ils ont décidé de coopérer étroitement afin de tester les capacités d’opération complète (FOC) de celui-ci d’ici 2020, en se basant sur ce dernier bilan.

Le financement des GI’s était également à l’ordre du jour. Jeong et Esper ont estimé que l’accord spécial sur le partage des frais de défense (SMA), portant sur la présence des soldats américains dans la péninsule coréenne, contribue largement à renforcer les capacités de défense conjointe. Les deux alliés ont consenti à fixer des contributions équitables, qu’ils devront accepter de part et d’autre pour conclure le 11e SMA, avant que le 10e n’arrive à échéance.

Contenus recommandés