Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Grâce présidentielle envisagée pour ceux condamnés pour violation de la sécurité nationale

Write: 2019-11-19 15:23:06Update: 2019-11-19 15:31:23

Grâce présidentielle envisagée pour ceux condamnés pour violation de la sécurité nationale

Photo : KBS News

Le gouvernement envisage d’accorder une nouvelle grâce présidentielle à la fin de l’année ou début 2020.

Parmi ses privilégiés se trouveront ceux qui ont été condamnés depuis 2005 pour violation de la fameuse loi anti-communiste sur la sécurité nationale. Les personnes, dont l’éligibilité est suspendue en raison de violation de la loi sur les élections dans la fonction publique, seront eux aussi concernés.

Dans cette optique, le ministère de la Justice est à pied d’œuvre. Hier, il a demandé aux bureaux du Parquet présents à travers tout le pays de procéder à la sélection de ces éventuels amnistiés.

L’administration de Moon Jae-in a accordé sa clémence à deux reprises depuis son investiture, fin 2017 et en mars dernier.

Contenus recommandés