Aller au menu Aller à la page

Politique

Réforme du Parquet : le Minjoo et 4 formations de l’opposition trouvent un compromis

Write: 2019-12-04 15:37:21Update: 2019-12-04 22:45:38

Réforme du Parquet : le Minjoo et 4 formations de l’opposition trouvent un compromis

Photo : YONHAP News

Le Minjoo, la formation présidentielle, et quatre mouvements de l’opposition, excepté le Parti Liberté Corée (PLC), ont débuté leurs négociations, aujourd’hui, sur le projet de budget 2020 et les réformes qui fâchent, à savoir celles sur les législatives et le Parquet.

En effet, la principale pomme de discorde concerne d’une part, la nouvelle agence en charge d’enquêter sur les crimes ou les affaires de corruption impliquant les hauts fonctionnaires, et d’autre part, l’augmentation des députés éligibles lors de la proportionnelle. Il s’agit concrètement, pour la première réforme, de confier ou non au bureau en question le droit d’inculper directement les fonctionnaires soupçonnés, et pour la seconde, d’élargir le nombre d’élus au scrutin de liste.

A ce stade, les cinq formations auraient trouvé un terrain d’entente seulement sur le droit d’inculpation en question. Selon ce compromis, la nouvelle agence qui verra le jour, si les propositions de loi sont votées, pourra mettre uniquement en examen les procureurs, les juges et les hauts gradés de la police. Dans ce cas-là aussi, elle devra obtenir l’approbation d’une commission qui sera mise en place à cet effet.

Contenus recommandés