Aller au menu Aller à la page

Politique

Législatives 2020 : le vote des sud-Coréens risque d’être perturbé par le Covid-19 dans une vingtaine de pays

Write: 2020-03-26 12:33:26Update: 2020-03-26 17:53:15

Législatives 2020 : le vote des sud-Coréens risque d’être perturbé par le Covid-19 dans une vingtaine de pays

Photo : YONHAP News

Les sud-Coréens de l’étranger seront appelés à voter, du 1er au 6 avril, pour les législatives de leur pays natal, prévues le 15 avril. Or, le nouveau coronavirus risque de perturber le scrutin dans nombre de pays où ils sont expatriés.  

De fait, le ministère des Affaires étrangères a exhorté, hier, la Commission électorale nationale (NEC) à arrêter les opérations préparatoires au vote dans une vingtaine d'États à travers le monde, suite à une demande exprimée par plus de 30 ambassades ou consulats. Ceux-ci ont annoncé avoir du mal à organiser ce scrutin. 

La NEC a déjà suspendu les procédures à Wuhan, épicentre de la pandémie en Chine. Elle doit décider, aujourd’hui, du nombre de pays où les procédures devront être interrompues. C’est un casse-tête pour la Commission, puisque l’acceptation pure et simple de la requête du ministère pourrait donner lieu à un débat sur les droits civiques. Pour le moment, elle envisage soit d’ouvrir des bureaux de vote dans certains pays en format réduit, soit d'écourter la durée des votes.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >