Aller au menu Aller à la page

Economie

Covid-19 : les grands industriels sud-coréens mettent à l’arrêt de plus en plus d'usines délocalisées

Write: 2020-03-27 14:36:35Update: 2020-03-27 15:40:29

Covid-19 : les grands industriels sud-coréens mettent à l’arrêt de plus en plus d'usines délocalisées

Photo : YONHAP News

La liste vient de s’allonger en ce qui concerne la suspension des activités dans les unités de production des entreprises sud-coréennes à l’étranger.  

Hyundai Motor, le premier constructeur automobile de Corée du Sud, a décidé de stopper son usine situé à Saint Pétersbourg, en Russie, du 30 mars au 3 avril, conformément au décret présidentiel que Vladimir Poutine a publié pour lutter contre le Covid-19. Ouvert en 2011, cette unité a la capacité de produire 230 000 véhicules par an. Par ailleurs, le fabricant sud-coréen a arrêté son usine en Turquie, aujourd’hui, sans préciser la date de réouverture. 

Cette mise à l'arrêt s’ajoute à celles aux Etats-Unis, en République tchèque, au Brésil et en Inde. Ainsi, Hyundai fait tourner ses usines dans un seul des sept pays où il a délocalisé sa production, à savoir en Chine. Quant à sa filiale, Kia Motors, elle a stoppé ses usines aux Etats-Unis, en Slovaquie et en Inde, et ne maintient ses activités que dans deux des cinq pays où elle a installé ses unités de production. 

Samsung Electronics a, lui aussi, annoncé que ses deux usines au Brésil resteront fermées jusqu’au 12 avril prochain, suite à la propagation inexorable de la pandémie. Pour rappel, le géant de l’électronique sud-coréen a suspendu le 23 mars dernier ses unités de production en Inde, dans les villes de Noida et Chennai, respectivement pour les smartphones et les produits électroménagers, une fermeture qui devrait se prolonger. Il avait déjà fait état d'une suspension pour ses usines de téléviseurs en Slovaquie et en Hongrie. 

Son concurrent, LG Electronics a, de son côté, décidé de stopper du 30 mars au 12 avril son usine de lave-linge à Clarksville, dans le Tennessee, aux Etats-Unis. Sa capacité de production mensuelle est de 100 000 unités. Par ailleurs, il a prolongé la fermeture jusqu’au 14 avril de ses usines d'électroménagers et de smartphones, respectivement localisées à Noida et Pune en Inde. 

Cette vague de fermetures temporaires a fini par frapper aussi le secteur des batteries. Aux Etats-Unis, l’Etat de Michigan a ordonné à ses habitants de rester chez eux pendant trois semaines. Par conséquent, LG Chem et Samsung SDI ont dû fermer leurs usines.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >