Aller au menu Aller à la page

Economie

La dette publique de la Corée du Sud à son plus haut niveau historique

Write: 2020-04-07 14:51:52Update: 2020-04-07 22:40:55

Photo : YONHAP News

La dette publique de la Corée du Sud a flirté, l’an dernier, avec les 1,750 billiard de wons (1 750 000 milliards), environ 1 323 milliards d'euros. Elle s’est établie plus exactement à 1,743 billiard de wons, soit 1 318 milliards d'euros, en hausse de 60 200 milliards de wons, un peu plus de 45 milliards d'euros, sur un an. C’est ce qu’on a appris d’un rapport sur les comptes de l’Etat 2019, entériné aujourd’hui en conseil des ministres.  

Principale explication à cela : l’augmentation de l’émission des obligations d’Etat en vue de préserver le déficit budgétaire. 

Pour être un peu plus précis, le montant des engagements financiers pris seulement par le gouvernement central et les collectivités locales a progressé de 48 400 milliards de wons, près de 36,6 milliards d'euros, en glissement annuel, pour dépasser pour la première fois la barre des 700 000 milliards de wons, 529 milliards d'euros, et atteindre 728 800 milliards de wons, environ 551 milliards d'euros.  

Le déficit public s’est quant à lui élevé à 12 000 milliards de wons, quelque 9 milliards d'euros. Il s’agit du plus haut niveau depuis dix ans. En cause : une baisse importante des recettes fiscales, entre autres. A titre de comparaison, l’Etat avait enregistré en 2018 un excédent public de plus de 31 000 milliards de wons, soit 23,4 milliards d'euros.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >