Aller au menu Aller à la page

Politique

Moon Jae-in tire le bilan d’un an de restrictions commerciales de Tokyo envers Séoul

Write: 2020-06-30 09:43:46Update: 2020-06-30 18:47:55

Photo : KBS News

Le 4 juillet, cela fera un an jour pour jour que le Japon a brusquement imposé des restrictions sur ses exportations vers Séoul de trois produits chimiques, essentiels à la fabrication de puces électroniques et d’écrans plats. Cet embargo s’est invité à la conférence hebdomadaire de lundi, entre le président de la République et son équipe de la Maison bleue.

A cette occasion, Moon Jae-in a affirmé que la décision de Tokyo avait paradoxalement ouvert la voie à la Corée du Sud pour « construire une économie que personne ne peut bouleverser ». Selon lui, pendant un an, son pays a su passer du malheur au bonheur, et ce grâce aux efforts conjugués du public et du privé.

Le dirigeant a d’emblée affiché un objectif ambitieux de faire de son pays une puissance de matériaux et de pièces détachées mais aussi l’usine du monde des industries de pointe. Il a ensuite invité le public et le privé à continuer de s’unir, de manière agressive, pour créer de nouvelles opportunités.

Par ailleurs, la Cheongwadae s’en est vivement prise au gouvernement de Shinzo Abe, qui a annoncé son opposition à la participation du chef de l’Etat sud-coréen au sommet élargi du G7, qui sera présidé cette année par les Etats-Unis.

Un de ses hauts responsables a dénoncé « une imprudence de premier rang mondial ». Selon lui, l’objection de l’archipel n’aura pas de répercussions sur la présence du pays du Matin clair au prochain sommet, puisque la communauté internationale se rend pleinement compte de son effronterie.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >