Aller au menu Aller à la page

Intérieur

Le virus SFTS fait son retour en Corée du Sud

Write: 2020-08-13 09:43:21Update: 2020-08-13 13:34:17

Le virus SFTS fait son retour en Corée du Sud

Photo : KBS News

C’est une contamination inquiétante. Alors que le COVID-19 continue de se propager, un autre virus dangereux est réapparu en Corée du Sud. Il s’agit du SFTS ou le syndrome de fièvre sévère avec thrombocytopénie.

Cinq médecins et infirmiers du CHU de Kyungpook, à Daegu, ont été infectés par cette maladie initialement transmise par des tiques. Ils ne se sont pas faits piquer par l’insecte, mais auraient contracté ce virus mortel lors du traitement d’une patiente.

Celle-ci, une octogénaire, avait été transportée d’urgence, le 24 juillet, à l’hôpital, en état d’inconscience. Une réanimation cardiopulmonaire a été entreprise par le personnel des services d’urgence, mais elle est décédée d’une méningite virale cinq jours plus tard.

Après sa mort, elle a été diagnostiquée avec le SFTS. Cinq des 13 membres du personnel ayant pratiqué la réanimation ont, plus tard, présenté des symptômes de la maladie et ont finalement été testés positifs. Les autorités de l’hôpital estiment qu’il s’agirait d’une transmission par le biais de la salive ou du sang de la patiente. Les huit autres ont, eux aussi, une fièvre élevée.

Une enquête épidémiologique se poursuit pour voir si d’autres personnes ont été exposées au virus.

Aucun traitement ou vaccin n’est disponible contre le SFTS, un syndrome qui se manifeste par une forte fièvre, des vomissements ou des diarrhées, entre autres.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >