Aller au menu Aller à la page

Politique

La Corée du Sud célèbre la journée dédiée aux « wianbu »

Write: 2020-08-14 12:10:59Update: 2020-08-14 22:08:20

La Corée du Sud célèbre la journée dédiée aux « wianbu »

Photo : YONHAP News

Le gouvernement sud-coréen a organisé, ce matin, une cérémonie officielle en hommage aux femmes de réconfort, victimes de l’esclavage sexuel de l’armée japonaise pendant la Seconde guerre mondiale. L’événement s’est déroulé en présence d’une centaine de participants au Cimetière national pour les ressortissants expatriés, situé à Cheonan, dans le centre du pays, sous l’égide du ministère des Droits des femmes et des Familles.

Le 14 août a été retenu pour commémorer les « wianbu », parce que c’est bien à cette date, en 1991, que Kim Hak-sun a témoigné en public pour la première fois sur cette question.

L’Etat a commencé à organiser une cérémonie gouvernementale en 2018. Cette année, sa troisième édition s’est tenue sur le thème « la mémoire pour l’avenir » à la veille de la fête nationale de la libération de Corée du joug colonialiste nippon.

Le président de la République a envoyé un message de félicitations en vidéo. Dans son discours, il a déclaré sa volonté de chercher une solution qui convienne le mieux aux victimes, afin de régler le différend historique avec le Japon en la matière. Il a souligné l’impératif de placer au cœur du problème les concernées. Moon Jae-in a témoigné son profond respect envers ces dames qui se sont transformées en militantes des droits des femmes comme témoins vivants de l’Histoire. Il a promis de les récompenser pour leur courage et leur dévouement en leur rétablissant la dignité et l’honneur.

Dans la foulée, le gouvernement a inauguré un réservoir de documents numérisés baptisé « Archives 814 », le chiffre indiquant le huitième mois pour août et la date du 14. Celui-ci sert à rassembler les documents dispersés dans la péninsule et à l’étranger concernant les femmes de réconfort. Il dispose actuellement de 526 documents, y compris 171 textes officiels du gouvernement nippon et 18 pièces de procès judiciaires concernant ce sujet.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >