Aller au menu Aller à la page

International

Shinzo Abe s’est recueilli au sanctuaire controversé de Yasukuni

Write: 2020-09-21 09:17:04Update: 2020-09-21 10:08:49

Shinzo Abe s’est recueilli au sanctuaire controversé de Yasukuni

Photo : YONHAP News

L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe s’est rendu samedi au sanctuaire Yasukuni, où sont honorés les morts pour la patrie dont 14 criminels de guerre de classe A, trois jours à peine après sa démission.

Sa dernière visite remonte à six ans et huit mois. C’était en décembre 2013, à l’occasion du premier anniversaire de son deuxième mandat. Face à une forte opposition des pays voisins, y compris la Corée du Sud et la Chine, il s’est depuis contenté d’y envoyer des offrandes.

Désormais libre de toute responsabilité à la tête du gouvernement, Abe est allé de nouveau au temple controversé dans le but de rassembler le mouvement conservateur et de donner un nouvel élan à son projet de révision de la Constitution pacifiste d’après-guerre.

Séoul a aussitôt réagi. Dans un communiqué publié le même jour, l’exécutif a fait part de ses regrets et de sa profonde préoccupation de constater que l’ex-chef du gouvernement nippon s'est recueilli devant l'établissement sintoïste considéré comme un symbole du militarisme passé de l'Archipel.

Dans ce contexte, les regards se tournent vers le nouveau dirigeant nippon, Yoshihide Suga, à l’approche du festival d'automne du sanctuaire Yasukuni. Ancien secrétaire général du Cabinet, il s’était opposé à la visite d’un Premier ministre dans ce lieu controversé, tout en se montrant ouvert aux déplacements à titre personnel.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >