Aller au menu Aller à la page

Politique

Mairies de Séoul et de Busan : le Minjoo se prépare à présenter ses candidats

Write: 2020-10-30 15:17:19Update: 2020-10-30 16:19:30

Mairies de Séoul et de Busan : le Minjoo se prépare à présenter ses candidats

Photo : YONHAP News

Le Minjoo a lancé, de facto, son processus d'investiture de ses candidats pour les postes de maires de Séoul et de Busan, dont les élections partielles auront lieu l’année prochaine. Le parti au pouvoir envisage de réviser une clause de sa charte interdisant la participation au scrutin des élus de sa formation qui ont quitté leurs postes dans ces circonscriptions à cause de fautes graves. Dans cette optique, un vote mobilisant tous les membres du parti est prévu ce week-end.

Ce dispositif a été adopté en 2015 dans le cadre de l’innovation du parti, lorsque le président de la République, Moon Jae-in, était son patron. Cependant, étant donné qu’il s’agit d’élections pour les maires de la première et de la deuxième ville du pays, et qu’elles peuvent influencer la présidentielle prévue l’année suivante, un consensus pour la modification de la clause en question a été créé.

Pour rappel, l’ex-maire de la capitale, Park Won-soon, s’est donné la mort en juillet dernier suite à un scandale sexuel. L’ancien maire de Busan, Oh Keo-don, quant à lui, a démissionné en avril dernier pour une raison similaire.

Les partis d’opposition n’ont pas tardé à réagir. Le Parti du Pouvoir du Peuple (PPP), la première force d’opposition conservatrice, et le Parti de la justice, petite formation progressiste, ont dénoncé d’une seule voix cette « annulation de promesse sans scrupule ».

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >