Aller au menu Aller à la page

Intercoréen

Lee In-young appelle à l'atténuation des sanctions nord-coréennes en vue d'une aide humanitaire

Write: 2021-02-22 12:28:20Update: 2021-02-22 14:30:26

Lee In-young appelle à l'atténuation des sanctions nord-coréennes en vue d'une aide humanitaire

Photo : YONHAP News

L'aide humanitaire devrait être exclue des sanctions onusiennes contre la Corée du Nord, car elle constitue un problème dissocié de son régime et de son développement nucléaire.

C'est ce qu'a déclaré le ministre sud-coréen de la Réunification lors d'une visioconférence organisée samedi dernier par l'Institut des études coréennes de l'université d’Hawaï.

Dans cette série de séminaires intitulée « Korea Vision Dialogue », Lee In-young a estimé que l'administration Biden aurait elle aussi accepté de traiter de la coopération humanitaire en dehors du cadre politico-militaire. Dans la foulée, il a plaidé pour une approche plus flexible de Washington au sujet des sanctions imposées au royaume ermite.

Par ailleurs, le ministre a souhaité qu’en cas de reprise de la collaboration intercoréenne en matière des services médicaux et d’amélioration de la vie des nord-Coréens, la communauté internationale converge sur une levée partielle des sanctions dans le domaine des infrastructures publiques non commerciales.

Parallèlement, Lee a aussi prôné cette dérogation pour la reprise du tourisme aux monts Geumgang en territoire nord-coréen, qu’il soit individuel au demeurant.

Concernant la politique nord-coréenne à l’étude par la nouvelle administration américaine, le ministre s’est dit attentif à l’évolution par rapport à sa prédécesseure, celle de Donald Trump. Et il s’est attendu à ce que Joe Biden l’arrête à temps pour éviter une éventuelle contestation du régime de Kim Jong-un.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >