Aller au menu Aller à la page

Politique

Un sud-Coréen tué par la Corée du Nord près de la frontière maritime intercoréenne

Write: 2020-09-24 11:42:57

Photo : YONHAP News

Un fonctionnaire sud-coréen a été abattu par balles, mardi, dans les eaux nord-coréennes, avant d’être incinéré par l’armée du pays communiste. Cet officiel affilié au ministère des Affaires martimes et de la Pêche, 47 ans, avait disparu la veille, à environ 13 km au sud de la frontière maritime ouest entre les deux Corées, au large de l’île de Yeonpyong, alors qu’il était à bord d’un bateau d’inspection.

Le ministère de la Défense en a fait part dans un communiqué publié ce matin, en précisant qu’il s’agissait du résultat des analyses minutieuses de différents renseignements. Dans ce texte, il condamne fermement cet acte et appelle la Corée du Nord à s’expliquer sur cette tuerie et à en punir le responsable. Dans la foulée, il a averti que le pays communiste devrait endosser la responsabilité de toutes ses exactions perpétrées contre des citoyens sud-coréens.

D’après les informations recueillies, la victime était vivante lorsqu’elle a été identifiée par l’armée sud-coréenne dans les eaux territoriales du Nord, et le côté nord-coréen a écouté ses propos avant qu’une patrouille n’ouvre le feu. Etant donné que le défunt avait laissé ses chaussures à bord de l’embarcation et pris un objet flottant avant de disparaître, la possibilité qu’il ait tenté de passer volontairement au Nord n’est pas à exclure.

Les autorités militaires ont essayé à plusieurs reprises, en vain, de contacter le Nord par le bais du commandement des Nations unies.

Dans ce contexte, la Cheongwadae a convoqué ce matin, plus tôt que prévu, la réunion des membres permanents du Conseil de sécurité nationale (NSC), pour discuter de l’impact de cet incident sur les relations intercoréennes et des mesures à prendre.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >