Aller au menu Aller à la page
Go Top

A la loupe

COVID-19 : l’impact redouté des congés de Chuseok

#Gros plan sur l'actualité l 2021-09-25

Journal

ⓒYONHAP News

Les congés de Chuseok, la fête de la pleine lune et des moissons, qui se sont étalés du samedi 18 au mercredi 22 septembre, se présentent comme un nouveau facteur de risque pour relancer une forte recrudescence du COVID-19.


Au cours des trois premiers jours de ce congé, le bilan quotidien de nouveaux cas positifs a enregistré un record pour chaque jour concerné. Une situation inhabituelle. En général, le nombre de contaminations a tendance à baisser durant les jours fériés parce que le nombre de tests de dépistage est moins important. Vers la fin des vacances, le nombre de patients supplémentaires a dépassé de nouveau le seuil des 1 700. La situation est d’autant plus préoccupante que la région métropolitaine de Séoul compte de nouveaux foyers de contamination parmi les lieux hautement fréquentés tels que les marchés traditionnels, les hôpitaux, les écoles et les chantiers de construction.


Chuseok est généralement synonyme d’exode national. Les habitants du pays du Matin clair sont nombreux à se rendre en famille dans leur région natale pour passer ensemble la grande fête traditionnelle, avant de regagner leur lieu de résidence habituel. Cela se traduit par des déplacements massifs hors la capitale et sa grande couronne. Or, ces dernières comptaient environ 75 % de nouveaux cas d’infection au COVID. En conséquence, les autorités sanitaires redoutent que le bilan ne rebondisse dans les autres régions, une fois la période d’incubation du virus passée. Dans ce cas, la situation risque de s’aggraver au point de s’attendre à une cinquième vague encore plus redoutable. Par ailleurs, le gouvernement envisage de généraliser les cours en présentiel dans tous les établissements scolaires dès le mois prochain. Actuellement, le taux de reproduction, c’est-à-dire le nombre moyen d’infections par un malade, est estimé à 1,03 %. Cela signifie que le chiffre de nouveaux cas devrait continuer à monter dans les jours à venir.


Le niveau de distanciation sociale est maintenu à son niveau maximal dans la région de métropolitaine de Séoul. Et fini l’assouplissement accordé pendant les congés de Chuseok concernant la jauge des personnes autorisées pour les rassemblements privés. Les autorités sanitaires voudraient renforcer les mesures préventives. Elles misent surtout sur la vaccination. Avant la fête des récoltes, le nombre de primo-vaccinés a franchi le seuil des 70 % de la population, tandis que celui des habitants complètement vaccinés a dépassé les 43 %. Le gouvernement s’est fixé l’objectif de faire en sorte que 70 % d’habitants accomplissent leur schéma vaccinal complet d’ici fin d’octobre. D’ailleurs, il examine la possibilité de préparer ce qu’il appelle « With Corona », c’est-à-dire un éventuel retour progressif à la vie normale. Les deux prochaines semaines seront alors décisives pour cela.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >