Aller au menu Aller à la page

Politique

Le PPP présente des excuses pour les erreurs passées

Write: 2020-12-15 14:20:54Update: 2020-12-15 15:29:41

Le PPP présente des excuses pour les erreurs passées

Photo : YONHAP News

C’est une première pour le Parti du Pouvoir du Peuple (PPP). Le patron de son comité d’urgence Kim Chong-in a présenté aujourd’hui des excuses pour les erreurs de Lee Myung-bak et Park Geun-hye et demandé pardon à la nation.

Ces prédécesseurs de l’actuel chef de l’Etat sont tous deux issus de cette principale force de l’opposition conservatrice et incarcérés pour corruption, entre autres. Park est la première présidente destituée dans l’histoire du pays.

De fait, Kim a reconnu que son parti, lorsqu’il a exercé le pouvoir, n’avait pas « accompli son devoir de diriger, comme il se doit, la nation », et qu’il n’avait pas « écouté non plus la voix de l’histoire ». Et de faire état aussi du manque d’introspection sur soi-même après la chute de la prédécesseure directe de Moon Jae-in.

Le numéro un du PPP a également affirmé comprendre la grande déception que ses concitoyens auraient alors éprouvée. Du coup, il s’est engagé à faire le nécessaire pour que son mouvement fasse peau neuve.

Le dirigeant par intérim du parti conservateur avait à l’origine voulu s’excuser le 9 décembre, qui n’est pas une date anodine car c'est quatre ans auparavant, jour pour jour, que le Parlement avait adopté une motion de destitution contre Park Geun-hye. Cependant, il a dû reporter la date en raison de l’objection de certains élus de sa formation et de l’affrontement avec le Minjoo sur l’amendement de la loi sur l’agence chargée des enquêtes sur les crimes de hauts fonctionnaires.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >