Pénuries alimentaires et aide humanitaire en Corée du Nord ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Pénuries alimentaires et aide humanitaire en Corée du Nord

2019-05-16

© YONHAP News

Le gouvernement sud-coréen a déclaré officiellement au début du mois de mai qu’il envisageait d’envoyer une assistance alimentaire en Corée du Nord. Séoul semble espérer que cette aide humanitaire puisse contribuer à relancer un dialogue aujourd’hui interrompu avec le régime de Pyongyang. Cette utilisation politique de l’assistance internationale s’appuie cependant sur des besoins réels, à en croire de récents rapports plutôt alarmistes publiés par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (la FAO) et par le Programme Alimentaire Mondial de l’ONU (le PAM). Quelle est la gravité réelle des pénuries alimentaires au Nord ? Les nord-Coréens ont-ils véritablement besoin d’un envoi de nourriture ?


« On estime que les pénuries alimentaires en Corée du Nord en ce moment sont les pires depuis dix ans. La situation était considérée comme correcte l’année dernière et l’année précédente, mais les désastres naturels de 2018 et les sanctions économiques internationales mises en place en 2017 ont contribué à faire chuter la quantité totale de nourriture récoltée. Elle est estimée à 4,9 millions de tonnes, c’est le niveau le plus bas depuis 2009. En conséquence, le déficit alimentaire est évalué à 1,36 million de tonnes. Selon les Nations unies, 10,1 millions de nord-Coréens, soit 40% de la population, souffrent de ces pénuries. Les désastres naturels tels que la sécheresse et les inondations provoquent de mauvaises récoltes, tandis que les sanctions renforcées empêchent la Corée du Nord d’importer des équipements agricoles. Cela contribue à réduire encore davantage la production alimentaire », assure Cho Bong-hyun, chercheur à l’Institut de la Banque Industrielle de Corée du Sud (IBK). Il nous offre son analyse.

Dernières nouvelles