Conséquences diplomatiques des récents tirs de missiles nord-coréens ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Conséquences diplomatiques des récents tirs de missiles nord-coréens

2019-08-01

© YONHAP News

La Corée du Nord poursuit ses essais de tirs : mercredi matin à l’aube, le régime a procédé au lancement de deux missiles balistiques à courte portée depuis sa côte orientale, six jours seulement après avoir tiré deux autres engins à courte portée depuis le même endroit. Ces deux nouveaux projectiles semblent être les mêmes que ceux tirés la semaine dernière, et qui ont été identifiés comme étant des versions nord-coréennes du missile balistique russe appelé Iskander.

 

Les analystes se demandent quelles sont les intentions du régime derrière cette décision de procéder à deux séries de tirs en moins d’une semaine, quelques jours avant l’organisation du Forum régional de l’ASEAN, l’association des nations du sud-est asiatique, prévu cette semaine en Thaïlande.

 

« Il semble que la Corée du Nord a exprimé sa frustration face à la tenue d’exercices militaires organisés conjointement par la Corée du Sud et les Etats-Unis, manœuvres baptisées 19-2 Dong Maeng. Pyongyang proteste aussi contre l’achat par Séoul de chasseurs furtifs américains F-35. Enfin, le régime a entamé un bras de fer avec les Etats-Unis au sujet de la reprise des pourparlers de dénucléarisation. Comme il l’a répété plusieurs fois, le Nord veut que Washington lui offre des contreparties. Pyongyang demande à Washington quelles garanties de sécurité il lui offrira, et s’il continuera d’organiser ses exercices militaires conjoints avec Séoul pour renforcer leurs capacités combinées de défense », estime Chung Dae-jin, professeur à l’Institut pour la Réunification à l’Université Ajou en Corée du Sud. Il nous offre son analyse.

Dernières nouvelles