Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Nouveau tir d'essai de missile par la Corée du Nord

2021-09-30

ⓒ YONHAP News

Deux semaines après la restauration des canaux de communication intercoréens le 27 juillet, Pyongyang s’est de nouveau muré dans le silence, plongeant les liens transfrontaliers dans une nouvelle impasse. La puissante sœur du dirigeant nord-coréen, Kim Yo-jong, a cependant réagi positivement à l'appel du président sud-coréen Moon Jae-in en faveur d'une fin officielle de la guerre de Corée, ce qui n’a pas empêché le Nord de procéder à une nouvelle démonstration de force en tirant un missile mardi.


« Dans une déclaration du 25 septembre, Kim Yo-jong a exprimé l'engagement de Pyongyang à prendre des mesures en vue d’améliorer les relations avec Séoul, laissant même entrevoir la tenue d’un sommet intercoréen, si le Sud traite le Nord avec impartialité. En mettant l’accent sur cette condition, l’État communiste exhorte son voisin du Sud à arrêter de pratiquer le « deux poids deux mesures » en développant ses propres armes tout en qualifiant de provocations les essais de missiles nord-coréens », explique le professeur Park Won-gon du département d'études nord-coréennes de l'université Ewha.


Rien que ce mois-ci, Pyongyang a procédé à trois essais de tirs de missiles et a publié trois déclarations soufflant le chaud et le froid. En se livrant ainsi à une démonstration de force tout en se disant ouvert à un dialogue sous condition, la Corée du Nord ne fait rien d’autre que recourir à sa tactique favorite, à savoir alterner une position dure et une position conciliante.

Dernières nouvelles