Les deux Corées pourraient déclarer formellement la fin de la guerre ㅣ La Corée du Nord à la loupe ㅣ KBS WORLD Radio

Dernières nouvelles

Les deux Corées pourraient déclarer formellement la fin de la guerre

2018-06-07
Les deux Corées pourraient déclarer formellement la fin de la guerre

Le compte à rebours avant le sommet nord-coréano-américain du 12 juin a commencé. Et beaucoup se demandent si à l’occasion de la rencontre, la fin de la guerre qui a ravagé la Corée de 1950 à 1953 pourrait être officiellement proclamée, comme l’a indiqué Donald Trump lui-même, à l’issue de la visite à Washington du général nord-coréen Kim Yong-chol, le bras droit de Kim Jong-un.

L’armistice a été signé le 27 juillet 1953 par le Commandement des Nations unies, sous contrôle américain, et par la Corée du Nord et la Chine. 65 ans plus tard, les deux Corées sont donc toujours, techniquement, en guerre. Mais une déclaration de la fin du conflit est avant tout un acte symbolique, ce n’est pas un traité. Certains espèrent cependant que cela permettra de bâtir la confiance entre Séoul et Pyongyang, et de passer à l’étape suivante : la signature d’un traité de paix.

« Il n’y a pas de normes internationales pour clore une guerre. Les universitaires proposent trois façons : déclarer la fin de la guerre, signer un traité de paix, ou établir des relations diplomatiques. Ces trois méthodes peuvent être appliquées ensemble. Trump semble vouloir recours à ces approches dans l’ordre, la proclamation de la fin du conflit étant vue comme une première étape pour garantir la sécurité du régime nord-coréen. Une telle déclaration est donc significative, car elle peut alléger les craintes de Pyongyang et faciliter son abandon du nucléaire. Une proclamation lors du sommet peut poser les fondations d’un futur traité de paix et de l’établissement de relations diplomatiques entre Pyongyang et Washington », analyse Yang Moo-jin, professeur à l’université des études nord-coréennes, à Séoul.

Dernières nouvelles