Dernières nouvelles

Page d'accueil > Dernières nouvelles > Infos

Monts Geumgang : Pyongyang aurait imposé un ultimatum à Séoul

Journal2019-11-15
Monts Geumgang : Pyongyang aurait imposé un ultimatum à Séoul

La Corée du Nord aurait envoyé le 11 novembre dernier un ultimatum à la Corée du Sud afin de lui demander, une nouvelle fois, de retirer ses infrastructures aménagées dans le complexe touristique des monts Geumgang, en territoire nord-coréen. D’après elle, ce serait toujours le silence radio de l’autre côté du 38e parallèle.

C’est ce qu’a rapporté aujourd’hui l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Elle précise que Pyongyang aurait menacé Séoul, affirmant que, sans réponse à sa demande de démantèlement, le Nord procéderait unilatéralement à la destruction des installations en question.

D’après la KCNA, la Corée du Nord prévoit de développer les monts Geumgang comme une zone touristique incontournable à l’échelle internationale, un lieu où la Corée du Sud n’aura pas sa place. Elle lui aurait fait savoir que l’ancien devait désormais laisser place au nouveau, mais les autorités sud-coréennes feraient la sourde oreille.

Toujours selon la même source, ces monts légendaires en question ne sont pas des biens communs appartenant aux deux parties ni un site symbolisant la réconciliation intercoréenne. Par ailleurs, bien que le régime communiste puisse disposer, à sa guise, des installations du Sud, conformément à la loi relative à cette zone spéciale, il aurait pris la peine de laisser à son voisin l’occasion de les retirer de lui-même en raison de leurs relations passées.

Pour rappel, la Corée du Nord a envoyé un message, le 25 octobre dernier, au ministère de la Réunification et au groupe Hyundai Asan, le principal opérateur des circuits touristiques dans cette région, avant leur suspension en 2008. Pyongyang y a indiqué préférer discuter par écrit des mesures à prendre pour le démantèlement des installations.

Selon la KCNA, alors que la Corée du Sud lui a proposé « une réunion de travail » et « une solution créative » en la matière, la Corée du Nord a retourné ses refus, le 29 octobre puis le 6 novembre.

[Photo : YONHAP News]

Dernières nouvelles