Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Premier lancement de missiles balistiques nord-coréens de l’ère Biden

2021-04-01

ⓒ KBS

La Corée du Nord a tiré le 25 mars deux missiles balistiques de courte portée dans la mer de l'Est depuis la région de Hamju, dans la province de Hamgyong du Sud. Le lendemain, le journal officiel Rodong Sinmun a fait savoir qu’il s’agissait de nouveaux projectiles tactiques guidés capables de transporter une ogive de 2,5 tonnes. Selon l’organe du Parti des travailleurs, les deux missiles ont atteint avec précision leur cible située à 600 km au large de la côte est.

 

« Les provocations militaires nord-coréennes sont souvent motivées par des enjeux politiques, et c’est sûrement encore le cas cette fois. Que Pyongyang essaie d’attirer l'attention des États-Unis dès les premiers jours du mandat de leur président n’est pas nouveau. Bien que le lancement de missiles de croisière ne viole pas les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, tous les analystes s’accordent à dire que le dernier tir marque une probable reprise des provocations », explique le commentateur politique Choi Young-il.

 

Kim Jong-un n'a toutefois fait aucun commentaire sur le récent essai de missiles balistiques. Un jour après celui-ci, le quotidien Rodong Sinmun a même réservé sa une à l’inspection de l’homme fort de Pyongyang d'un chantier de construction d'appartements et d'un nouveau bus, pour ne publier qu’en deuxième page l'article sur le tir de missiles. L’attitude de Kim contraste avec celle qui était la sienne par le passé, lorsqu'il faisait suivre ses provocations par de grandes déclarations adressées au monde.

Dernières nouvelles