Infos

La Peninsule coréenne de A à Z

Trait d'union

Sommet Corée du Nord-Etats-Unis, un mois plus tard : premier bilan

2018-07-12
Sommet Corée du Nord-Etats-Unis, un mois plus tard : premier bilan

Il y a un mois, le 12 juin, se tenait à Singapour le premier sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. L’évènement était historique : pour la première fois, les dirigeants des deux pays tentaient de mettre de côté sept décennies d’hostilité et se rencontraient face à face. Donald Trump et Kim Jong-un signaient aussi une déclaration conjointe, qui contenait des engagements de dénucléarisation, des garanties de sécurité, et des promesses visant à l’établissement de nouvelles relations. Le président américain annonçait aussi la suspension des exercices militaires organisés par les Etats-Unis et la Corée du Sud.

 

Mais sur la question nucléaire, l’accord de Singapour reste très vague et les attentes soulevées ne se sont pas réalisées : 20 jours plus tard, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo se rendait à Pyongyang, sans obtenir de résultats importants.

 

« Le communiqué du 12 juin contient des indices pour une solution de dénucléarisation : les deux pays s’y engagent à continuer des négociations de haut niveau. Ces pourparlers se sont matérialisés par la récente visite de deux jours de Mike Pompeo au Nord. Mais les deux camps n’ont trouvé aucun terrain d’entente concret sur le démantèlement nucléaire nord-coréen, notamment sur la méthode, le calendrier et la feuille de route à suivre. Il semble que Pompeo souhaitait rencontrer Kim Jong-un pendant sa visite, mais ce dernier était hors de la capitale. Pire : après le départ du chef de la diplomatie américaine, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a tancé les Etats-Unis et a déclaré que leurs demandes de dénucléarisation étaient « dignes de gangsters ». Beaucoup craignent que les visions des deux pays en termes de démantèlement nucléaire soient de plus en plus divergentes », explique Kim Geung-sik, professeur de sciences politiques à l’Université Kyungnam. Il nous offre son analyse.


Dernières nouvelles