Aller au menu Aller à la page

Quelles conséquences à la suite des représailles économiques du Japon contre la Corée du Sud ?

#Eco à la une l 2019-07-08

Economie

© YONHAP News

Le gouvernement japonais a pris deux mesures drastiques la semaine dernière. Premièrement, il a annoncé qu’il allait limiter les exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux essentiels utilisés dans les semi-conducteurs. Deuxièmement, il envisage d’exclure la Corée du Sud de sa liste blanche de 27 pays désignés comme alliés en matière de sécurité nationale et pour lesquels il applique des restrictions commerciales minimales.


L’annonce de Tokyo n’est toutefois pas encore définitive car le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie a indiqué qu’il allait recueillir jusqu’au 24 juillet les avis de différents professionnels et dirigeants concernant le retrait de la Corée du Sud de sa liste blanche des pays exemptés de demandes de permis d’exportation pour des matériaux de haute technologie. Mais ces restrictions, si elles étaient appliquées, seraient très préjudiciables pour les entreprises sud-coréennes qui dépendent fortement des fabricants japonais pour certains matériaux qui entrent dans la fabrication des semi-conducteurs et des écrans.

Contenus recommandés