Aller au menu Aller à la page

A la loupe

« Parasite » remporte le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère

#Gros plan sur l'actualité l 2020-01-11

Journal

ⓒYONHAP News

Nouvelle consécration pour la dernière comédie noire du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho. L’Association de la presse étrangère d’Hollywood (HFPA), organisatrice des Golden Globes, a attribué à « Parasite » le prix du meilleur film en langue étrangère lors de sa 77e édition, qui s’est tenue le 5 janvier à Los Angeles aux États-Unis. Il était en compétition avec « Douleur et Gloire », du grand maître espagnol Pedro Almodovar, deux drames français, « Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma et « Les Misérables » de Ladj Ly, ainsi que « L’Adieu » de la sino-américaine Lulu Wang.


C’est la première fois qu’un film sud-coréen est couronné aux Golden Globes. Malheureusement, il a échoué dans deux autres catégories où il était nominé, à savoir meilleur réalisateur et meilleur scénario. Lors de la remise du prix, Bong était ému, qualifiant cette récompense de « surprise incroyable ». Avant de conclure en ces termes : « A mon avis, nous avons juste une seule langue : le cinéma ».


« Parasite » est une comédie noire qui s’appuie sur l’antagonisme entre deux familles, l’une pauvre et l’autre riche, et qui dissèque le conflit à la fois entre les classes sociales mais également au sein d’une même classe. Le long métrage a très bien cuisiné, avec une sauce typiquement coréenne, le sujet universel qui est celui de l’écart entre les démunis et les plus aisés. Ainsi, il est très facile de s’y retrouver, quel que soit sa nationalité.


La dernière réalisation de Bong Joon-ho a été très appréciée du public et de la critique dans le monde entier. Il a décroché pas loin d’une cinquantaine de prix dans une quinzaine de festivals de films internationaux, que ce soit à Sidney, à Locarno, à Vancouver ou encore à São Paulo, ou par des associations de critiques cinématographiques. Pour ne citer que deux exemples, « Parasite » a reçu la Palme d’or au Festival de Cannes en mai 2019, et il a été élu meilleur film 2019 par l’Association des critiques de cinéma américains, début janvier 2020. En Amérique du Nord, il a engrangé 190 millions de dollars de recettes dans les salles de cinéma, un record pour un film en langue étrangère.


Avec cette nouvelle récompense aux Golden Globes, tous les feux sont au vert pour que « Parasite » remporte un prix lors de la 92e cérémonie des Academy Awards, qui aura lieu le 9 février prochain à Hollywood. En effet, il est en présélection pour l’Oscar du long métrage international et celui de la bande originale. La liste définitive des films en lice sera annoncée le 13 janvier prochain. Bong pourrait également voir son œuvre être nominée pour le meilleur scénario, le meilleur réalisateur et le meilleur film.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >